Seniors Promotion d'Excellence : L'Enfer du dimanche !

11 octobre 2016 - 22:03

L’Enfer du Dimanche !! : Du moins c’est le film qu’a sûrement dû regarder l’entraîneur de l’Union Sportive de Margencel après le 5ème match de Promotion d'Excellence face à la réserve du CSAP du double point G…Gunlu-Guilbert…GG pour les intimes ! En parlant de G, David Monteiro n’en manque décidément pas en ce début de saison, petit clin d’œil d’entrée à notre léopard préféré…

Remontons donc le temps deux petites heures avant le dénouement de cette partie animée et très agréable à suivre…les Rouges se présentaient donc en “outsiders” face au surprenant leader de la poule auteur d’un très bon début de championnat avec 3 victoires et 1 nul au compteur… d’ailleurs, les joueurs de la réserve du CSAP sentaient bien ce doux parfum d’euphorie de montée qui régnait encore autour de la pelouse du Stadio de Margencel.

Les hommes de Gurbuz Guilbert et de Maxime Gunlu étaient donc avertis et ils s’étaient préparés au combat lors de leur semaine d’entraînement précédent le match avec notamment une grosse soirée raclette vendredi dernier… la diététique faisant partie intégrante du football moderne, nous découvrons jour après jour pourquoi le CSAP a fait confiance au coach Turc cette saison car en plus de ses qualités de tacticien hors paire, il est aussi un expert en nutrition sportive de renommée mondiale. Le CSAP ne s’attendait donc certainement pas à une promenade de santé en ce dimanche après-midi.

Dès le coup d’envoi, les joueurs de Margencel n’hésitaient en effet pas à tenter leur chance de loin face au bloc compact du CSAP mais le public local sentait déjà une certaine maîtrise s’installer du côté du CSAP, la machine se mettait en route progressivement en prenant le contrôle du jeu grâce à une belle maîtrise collective, et les premières occasions commençaient à fleurir par l’intermédiaire de nos 3 botanistes offensifs, Ben Harrath le Frelon soutenu par les deux Guêpes Monteiro qui butinaient goulûment tous les ballons…le trio coloré faisait feu de tout bois et pilonnait sans relâche la défense de Margencel et c’est fort logiquement que les Rouges bénéficiaient d’un pénalty à la 22ème minute, les joueurs de Margencel commençaient à sérieusement suffoquer…c’est alors que le Danijel Subasic du CSAP déguisé pour l’occasion en agent de la D.D.E se présentait face au gardien adverse, Thibaut Mailhos toisait le public, sûr de sa force et de son talent, fier comme un paon, il s’élançait et catapultait le ballon pile dans l’angle de la lucarne, et le score restait malheureusement vierge, le public de Margencel le chambrait un peu et c’était de bonne guerre…pendant ce temps là, Gurbuz Gunlu cassait un carreau de rage sur la tête de Maxime Guilbert ! Vie de Coach !

Sans doute Gurbuz avait-il peur de revivre un scénario identique à celui de la semaine précédente face à l’Echenevex Segny Chevry Olympique (ESCO)…le souvenir encore frais de ses attaquants qui avaient tous joué avec un masque de Cavani et qui avaient pris un malin plaisir à vendanger pléthore d’occasions juste pour faire durer le suspense et qui avait donné quelques sueurs froides au coach Gunlu…mais non il était écrit que ce Dimanche 9 Octobre 2016 ne serait pas un remake de la saison des vendanges…le Gunlu nouveau n’était pas encore prêt à être récolté…

Cette phase de jeu marquait malgré tout un coup d’arrêt dans la marche en avant du CSAP, et cette courageuse équipe de Margencel en profitait pour mettre le nez à la fenêtre et amenait le danger devant les cages de Thibaut Mailhos qui restait attentif…à défaut de marquer, ce gardien de haut niveau fait toujours le nécessaire pour rester inviolé !

L’arbitre Pierluigi Collina, sorti de sa retraite internationale pour ce match, sifflait ainsi la mi-temps sur ce score nul et vierge qui ne reflétait en rien la qualité du spectacle offert. Les deux équipes se donnait à fond et ouvrait le jeu…les spectateurs étaient ravis.

De retour des vestiaires et malgré leur bonne première période, les joueurs du CSAP se devaient de concrétiser leur domination au risque d’avoir quelques regrets à la fin du match…

 Même si nous n’allons pas minimiser la performance de la réserve lors de cette seconde période de haute volée, il faut reconnaître que cette équipe bénéficie d’un facteur X que beaucoup d’autres lui envient…les hommes de Gunlu et Guilbert peuvent en effet compter sur l’impact énorme de leur Douxième Homme, la “Red Army” qui a littéralement enflammé cette deuxième mi-temps, les gradins du Stadio de Margencel étaient en feu, et ils ont permis aux joueurs du CSAP d’emballer la partie et de mettre une ambiance de folie lors de cette seconde mi-temps…même les vaches étaient en transylvanie !

Ce groupe de supporters fondé en 2014 par Oussam Chebli et Christopher Tavares, deux anciens généraux de la légion étrangère, suit l’équipe de Gunlu et de Guilbert lors de tous ses déplacements…dans un rayon de 10 kilomètres maximum autour de Thonon-les-Bains…composé d’anciens hooligans sévissant dans la plupart des championnats majeurs, ces fanatiques se sont regroupés autour de la bannière du CSAP pour partager leur passion commune du Fumigène, du Thé et du Beau Jeu !

Alors que la “Red Army” remportait aisément le match des tribunes, les joueurs du CSAP accéléraient sur le terrain et c’est à la 55ème minute que Yacine “Madjer” Douida smasha une superbe tête piquée suite à un corner frappé côté gauche pour ouvrir le score. Douida faisait ainsi parler sa détente, lui, l’ancien joueur de Stoke City pendant 4 saisons aguéri au duel aérien et revenu au pays pour continuer à propulser le club du CSAP vers les sommets !!!

L’intensité du match commençait à être trop importante pour les joueurs de Margencel qui ne baissaient pas les bras mais qui ne pouvaient plus suivre le rythme effréné imprimé par les visiteurs qui s’étaient mis au niveau de la “Red Army” en mode Champions League.

C’est alors que rentrait en action le Supersonique David Monteiro équipé du dernier régulateur de vitesse BMW et du badge télépéage Vinci, il accélérait sans cesse côté droit et les dix joueurs de la BAC de Margencel lui couraient après sans réussir à l’attraper…entre balayettes, high kick et coups de haches, tous les subterfuges défensifs des artisans bouchers chablaisiens étaient utilisés pour stopper le jeune Cap Verdien qui a bien failli finir en brochette de poulet mais c’etait sans compter sur sa vivacité légendaire.

Et c’est sur un énième débordement que David centrait fort devant le but et qu’un des défenseurs de Margencel expédiait le cuir dans ses propres filets. Le défenseur confirmait après le match en zone mixte qu’il en avait marre de courir après l’attaquant du CSAP et que c’est volontairement qu’il marqua contre son camp

Ce score de 2-0 à la 65ème minute de jeu permettait à Gunlu et Guilbert d’entrevoir les 4 points qu’ils étaient venus chercher…tant la dominaton du CSAP devenait outrageuse, les spectateurs et plus spécialement la “Red Army” n’avaient de leur côté plus aucun doute et les chants de fêtes descendaient des tribunes et s’entendaient jusqu’à Perrignier !

À l’entame du dernier quart d’heure, le jeu du CSAP était léché à souhait et les coachs en profitaient pour faire tourner l’effectif en prévision du match de Champions League de la semaine prochaine à Athènes…le trident du milieu de terrain Bachelet-Audran-Douida…la BAD…en profitait pour répéter ses gammes et Audran l’ex-mannequin de chez Gucci trouvait des décalages sur les latéraux qui faisaient souffrir encore et encore la défense locale…Soufian Aurier et Valéry Kurzawa les gredins…Soufian dans un style rugueux formé au Raja Casablanca était intraitable dans le duel côté droit et Valéry dans un style plus swag formé au Boavista Praia mixait quant à lui le côté gauche.

Alors que le public pensait que le score n’évoluerait plus en cette fin de match, c’etait sans compter sur l’appétit féroce de but qui anime une des plus fine gachette du CSAP, le Wahbi Khazri de Vongy, celui que l’on ne présente plus, vous l’avez deviné ce diable de HBH ne pouvait s’empêcher de sortir de sa boîte et de venir crucifier par deux fois le gardien de Margencel en 5 minutes ce qui portait le score final à 4-0.

L’arbitre sifflait ainsi la fin du match et les joueurs du CSAP regagnaient les vestiaires sous les ovations de la “Red Army 

La fête était alors totale et les deux coachs du CSAP, après avoir lâché un petit pet serré de soulagement, s’enlassaient tendrement dans les bras l’un de l’autre…ce moment d’égarement démontre à quel point la performance des Rouges bien aidés par une “Red Army” des grands jours était aboutie.

La réserve du CSAP reste ainsi sur une bonne dynamique mais attention à ne pas s’enflammer afin de renouveler ce genre de prestations sur la durée…c’est toujours à la fin du bal que les musiciens sont payés…demandez donc à DJ Val si vous en doutez !

 N.V journaliste en rémission sur la voie du retour Inch’Allah… 

Commentaires

HORAIRES D'ENTRAINEMENTS

U7 : Mercredi de 14h30 à 15h45 à Amphion

U9 : Mercredi de 16h00 à 17h30 à Amphion

U11 : Lundi et Mercredi de 17h45 à 19h15 à Amphion

U13 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Amphion

U15 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Vongy

U17 : Lundi et jeudi à 19h30 à Saint Disdille

U19 : Lundi et jeudi à 19h00 à Thonon Grangette