Coach un métier à risques

23 septembre 2016 - 22:40

A ne pas manquer, le premier volet d’une trilogie humoristique signée Nicolas Vogt

Petit retour sur la saison écoulée......saison qui fut remplie d'émotions comme vous le savez ! Jetons donc un coup d'œil dans le rétro 5 minutes en ce début de saison 2016 / 2017 qui a déjà injecté une bonne dose d'adrénaline à l'ensemble de la famille CSAP !

À l'époque du foot bizness, très souvent les joueurs brillent et récoltent les lauriers voire quelques primes de matchs mais c’est rarement l'architecte qui est mis en avant comme il se doit, et ce,  même au niveau amateur... nous allons ainsi réparer cette anomalie à travers une série de portraits des 3 coaches séniors de l'année dernière en mode coupé décalé... Essayons donc de vous faire découvrir ces trois personnalités différentes...


Jean-Noel Granjux, de séducteur à entraîneur de football... un parcours de haute voltige !"

Au CSAP, la saison  dernière, nous avons donc eu la chance d'avoir trois grands architectes... chacun dans son style bien évidemment... mais aucun diplômés bien sûr... contrainte budgétaire oblige... la crise touche également cette grande institution qu'est le CSAP et il faut savoir trouver des solutions afin d'assurer la continuité dans la performance sans se ruiner...

C'est dans cette optique que Jean-Noël Granjux a été recruté il y a deux saisons. A l'époque il était encore abordable sur le marché des transferts, à l'instar du José Mourinho de Porto, mais aujourd'hui nous ne le présentons plus, il est devenu l'équivalent du Pep Guardiola de Manchester City...Toujours fidèle au poste malgré les sollicitations des plus grands clubs européens tels que l'Olympique de Machilly, l'Association Sportive de Féternes ou encore le Morzine United.  Il a décidé de poursuivre l'idylle avec le club Chablaisien pour la troisième saison consécutive...  il a refusé des ponts d'or et c'est tout à son honneur de continuer l'aventure sur les bords du Léman...Quelques regards indiscrets m'ont fait savoir que Jean-Noël (Jean-No pour les intimes) appréciait spécialement les 3ème mi-temps du côté de chez Totor, avec, je le cite, "une flopée de jeunes gazelles de plus de 60 ans qui me tournent autour comme des abeilles autour d'un bon pot de miel".

Généralement, le Serial Don Juan sévit à l'heure du thé le Dimanche après-midi après les matchs à domicile... le bougre n'hésite alors pas à utiliser sa notoriété locale naissante pour apprivoiser la faune environnante...

Dans un autre registre, il est inutile de s'arrêter plus longtemps sur la hausse d'émoluments du coach de l'équipe première suite à la montée en DHR qui va vider à coup sûr les caisses du CSAP...  heureusement qu'elles débordaient suite à la vente du Roc aux Dents Blanches...rappelez-vous …. le talent se paie me direz-vous !

Parlons plutôt du rectangle vert, la première chose que nous pouvons constater c'est que Jean-No ne rime pas toujours avec Joga Bonito, les Brésiliens qui se la régalent en jonglant sur les plages de sable fin avec de l'huile d'olive sur le corps, non merci... Jean-No se sent clairement plus proche d'un système basé sur la rigueur germanique (il a même un poster de Franz Beckenbauer sur la plage arrière de sa voiture...une Volkswagen bien sûr), un style basé sur le physique et la tactique, la preuve en est, son premier mercato fut basé sous le signe du FC Gavot...

Il a carrément acheté une moitié d'équipe au club voisin du plateau avec un mini bus offert... rendons hommage au passage à Marc Ducret... Evidemment tous les joueurs étaient blonds platines... il a donc tout de suite annoncé la "couleur"... ceci étant dit,  ce mercato n'a fait que renforcer le métissage au CSAP. Force est de constater que la "mayonnaise" a bien pris après deux années. Merci Jean-No le Cuisto !

Jean-No, c'est donc un très grand maître chanteur. Euh pardon un maître tacticien... L'école Barcelonaise n'a qu'a bien se tenir, lui il est le père fondateur de l'école Amancienne... C'est en effet à Amancy que son talent d'entraîneur a éclaté au grand jour il y a quelques années déjà... il a réussi à monter en PHR avec des moyens quelques peu limités. Après enquête (poussée), des témoins nous ont confirmé qu'au début de son aventure avec l'Entente Sportive d'Amancy, il y avait un effectif assez réduit quand le prédateur de chez Totor reprit la tête de l'équipe première.

Il devait ainsi faire jouer la secrétaire en défense centrale, le trésorier en pointe, et le président en milieu relayeur... Jean-Noël Granjux est donc bien un coach qui sait s'adapter et qui sait donner sa chance au produit.

Finissons donc ce premier portrait avec une note un peu plus légère...dans la rubrique de Nico, on aime aussi partager ces petites indiscrétions qui font la vie d'un club...il faut savoir qu'un des "dada" Monteiro de Monsieur Granjux, c'est la cohésion de groupe... elle revêt à ses yeux énormément d'importance...c'est pour ça qu'il n'hésite pas aussi à venir de temps en temps parler "tactique" sous les douches après une séance physique intense... il se plaît toujours à dire qu'il faut récupérer activement !

On le sent très à son aise aussi quand on fait les soirées choucroutes avec quelques petites Heineken au club house... le style allemand,  il a su l'adopter jusqu'au bout... les saucisses sont toujours cuites à l'heure (si je peux me permettre) et le chou croquant à souhait...

Souhaitons donc au Mister, comme on a tendance à l'appeler en privé, de continuer à écrire sa légende sur les bords du Léman avec bien sûr à la clé une très belle saison en DHR avec son groupe !!!

À suivre prochainement un portrait touchant de l'ancien coach de l'équipe réserve Jacques Boujon...

N.V qui ne veut de toute façon plus jouer en équipe première...

Commentaires

HORAIRES D'ENTRAINEMENTS

U7 : Mercredi de 14h30 à 15h45 à Amphion

U9 : Mercredi de 16h00 à 17h30 à Amphion

U11 : Lundi et Mercredi de 17h45 à 19h15 à Amphion

U13 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Amphion

U15 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Vongy

U17 : Lundi et jeudi à 19h30 à Saint Disdille

U19 : Lundi et jeudi à 19h00 à Thonon Grangette