Seniors : Dernier coup de projecteur sur notre réserve

30 mai 2016 - 23:01

Pour le dernier match de la saison, c’est le capitaine de la réserve, Nicolas Vogt,  qui a pris sa plume pour relater, bien à sa façon, la performance de l’équipe 2 en déplacement à Thoiry. Bravo à lui pour ce compte rendu plein d’humour !

Même si les regards étaient évidemment tous tournés vers Feillens en ce dimanche 29 Mai, notre équipe réserve se déplaçait de son côté pour conclure sa saison au stade Jean Corcelle, véritable chaudron s'il en est, et fief du Football Club Sud Gessien à Thoiry !!! C'est de fort belle manière, avec un jeu léché voire léchouillé...à la limite du Joga Bounitou (normal avec notre trio de joueurs Cap Verdien fraîchement revenus de sélection pour préparer la CAN 2025 : Valéry Freire, David Monteiro et Nicolas Vogt) ainsi qu'une implication collective de tous les instants que le CSAP s'est imposé en terre Gessienne sur le score de 4 buts à 1 ! FuteBol champagne !

Nous sentions en effet le groupe très concerné dès l'échauffement entre coup du sombrero, râteau, passement de jambe et enchaînement technique de grande classe qui régalaient déjà le public local...mais que dire des massages divers et variés à base de Baume du Tigre de nos jeunes pousses Jacques Boujon, Ghasmi Chouit et Edmond Denis qui feraient passer n'importe quel pavillon de Gériatrie pour un centre de remise en forme pour sportif de haut niveau...le match était lancé !!! 

Dominatrice dès le coup d'envoi et disposée en 4-5-1, l'équipe menée de main de fer par Georges Ramos (chauffeur de bus à ses heures perdues) ne tardait pas à concrétiser sa domination avec un superbe appel en profondeur de Oussam Chebli affûté comme jamais et servi avec option caviar par le numéro 10 des Rouges, le grand Zacharia Charif, héritier des plus fins techniciens du ballon rond... Le serial buteur issu du centre de formation de Vongy montrait alors tout son sang-froid en piquant le cuir face à un gardien de 2M20 ! Bravo l'Artiste !

La défense avait alors fort à faire pendant une dizaine de minutes pour contrer les velléités offensives des locaux mais le bloc de ciment béton façonné de main de maître d'œuvre par Coach Ramos ne se fissurait pas ou très peu...et s’il se fissurait, le dernier rempart des Rouges, j'ai nommé Quentin Niermaréchal veillait au grain !

Il était décisif à trois reprises et en même temps qu'il étalait toute sa classe, il permettait également à son équipe de rester devant au tableau d'affichage ! Du Grand Art ! Quel Gardien ! Sirigu et Trappe peuvent aller se rhabiller et je rajouterai même que le grand gardien international Thibaut Mailhos doit sentir le souffle de la concurrence sur sa nuque !

Et dire que Quentin apprenait  sa sélection le Dimanche matin vers 10H30, à l'amicale Franco-Turque de Thonon-les-Bains en train de manger le marc de son café, quand notre latéral gauche Ghasmi Chouit rentrant de boite de nuit et frais comme un gardon lui annonçait sa convocation. C'est aussi ça la vie d'un club... Que de belles histoires dans le football circus comme dirait Stéphane Guy !

Passé l'orage, les Rouges et Rouges remettaient le pied sur le ballon se procurant moultes occasions avant la pause...mais hélas en galvaudant la plupart d'entre elles !

Le CSAP repartait serein depuis sa base arrière avec une charnière composée de Nico Girardin (le Buffle à Poils Blonds) et de votre serviteur...le capitaine...flamme...Nico Vogt (ce joueur me fait décidemment penser de plus en plus à un mélange de Beckenbauer et Laurent Blanc, un attelage composé de technique et de puissance, il est comme le bon vin ou le bon rhum)...enfin bref passons... les latéraux n'étaient pas en reste avec la fusée croate Branko Krazinovic côté droit et le jeune U19 loué pour ce match par Nico Goussé... Jacques Boujon côté gauche avec son numéro 3 (le Goujon est un petit poisson de 10 cm de long au corps fuselé pour un poids de 40 g environ à la chair fine et savoureuse...et je rajouterai qu'on peut le trouver dans les bars et restaurants lémaniques souvent accompagné d'une petite mousse)...Le Goujon palliant parfaitement l'absence d'un autre gros poisson de l'effectif: Le Merlu absent pour cause de pêche intensive ! Cette parenthèse piscicole faite, reprenons le fil du match !

C'est peut être psychologique (un surplus de pression ??) mais après 10 minutes de jeu, le numéro 3 rouge s'écroulait de douleur et l'âme en peine quittait donc ses coéquipiers, le Baume du Tigre n'ayant fait effet que 10 minutes...Il faut dire que pour un jeune joueur n'ayant pas l'habitude d'évoluer à haute intensité, le corps peut parfois réagir de façon brutale et ne pas supporter la charge d'adrénaline générée par ce genre de match au rythme effréné !

Heureusement pour l'équipe, le réservoir jeune du CSAP est quasi inépuisable (à part si Stéphane Paccot décide de finir le fût)... Ghasmi Chouit remplaçait donc poste pour poste Jacques Boujon et marquait d'entrée le territoire, ses jambes en feu et pas de feu laissaient présager des fulgurances encore rarement atteintes (dommage que Deschamps ait finalisé la liste des 23)... A noter le gros boulot de Nico Goussé au niveau formation... L'auteur de cet article souhaitant lui rendre hommage car comme lui, il sait ce que c'est que de fournir un travail de l'ombre et c'est grâce à ce genre d'anonyme qu'une association comme le CSAP peut aujourd'hui se permettre de rêver et de grandir ainsi... Rendons lui hommage à travers ces quelques lignes.

 Juste avant la mi-temps, l'attaque de feu du CSAP emmenée sur les couloirs par nos deux léopards Africains Abdou Diagne, le Lion de la Teranga et David Monteiro, la Gazelle de Picou qui faisaient souffrir le martyr à la défense du Football Club Sud Gessien...tours de reins, lumbago et entorse du cou étaient au rendez-vous pour la défense Gessienne ! Rendons également hommage au personnel médical du Pays de Gex qui n'a pas chômé en ce Dimanche de Mai.

C'est fort logiquement que les Chablaisiens creusaient l'écart par le chef d'orchestre et numéro 10 de l'attaque du CSAP, Zacharia Charif, encore lui. Il prenait  les choses en main en dribblant toue l'équipe adverse (il a même réussi à se dribbler lui-même d'ailleurs, je crois sur l'action) et étalant toute sa classe avec un enroulé velouté lucarne opposée qui lui valait les vivats de la foule et les félicitations de ses coéquipiers.

Nos Rouges rentraient avec un avantage certain à la pause, le job était bien fait, fallait-il encore rester concentré pour tuer le match en seconde période ?

Alors que des émanations de Jack Daniel's s'entrechoquaient aux odeurs de Baume du Tigre, nos guerriers se reposaient, et la pause permettait à Coach Ramos de ne rien dire. Merci Coach Ramos pour ce discours qui a galvanisé les troupes !

Le second acte ne faisait que renforcer le sentiment aperçu en première mi-temps, il y avait bien une classe d'écart entre les deux équipes et c'est fort logiquement qu'après de nouvelles moultes occasions ratées, Abdou Liagne de la Teranga transformait un pénalty obtenu par notre avant-centre national Moutchach aka Mister Chebli qui commençait à fortement peser sur la défense Gessienne ! Quel Guerrier... sûrement mis en confiance par son quintuplé Morzinois à l'étage inférieur la semaine passée.

Le break était fait et les Rouges allaient contrôler la fin de match. À noter le gros travail fourni par notre paire de milieux défensifs : Josselin Courtin et Valéry Freire... Après les frères Burgers, nous avons enfin trouvé les frères Pistons... ils étaient au four et au moulin, récupérant un nombre incalculable de ballons et en fructifiant chacun d'entre eux... une partie du public les ayant même surnommés Blaise Toulalan et Jérémy Matuidi !

Le 4ème but marqué par Oussam Chebli (auteur donc d'un doublé pour ceux qui savent compter) arrivait à 10 minutes du terme et était certainement lié à la rentrée sur civière du 13ème Homme Edmond Denis qui contribuait à la victoire Chablaisienne.

Il remplaçait Ghasmi qui profitait de la même civière pour sortir sous les ovations du public local qui scandait son nom ce qui vous laisse imaginer la performance réalisée par ce jeune joueur qui va encore faire parler de lui, croyez-moi ! L'auteur de l'article ne se trompant que rarement sur la qualité d'un joueur !

Malheureusement la clean sheet tant recherchée n’était  pas atteinte, et c'est sur un corner du Football Club Sud Gessien que la défense du CSAP cédait suite à une erreur de marquage... comme quoi un match dure bien 90 minutes et plus, notre équipe première peut en témoigner de façon privilégiée au vu du scénario de leur match à Feillens ! ENCORE BRAVO À EUX ! Et merci de donner la possibilité à quelques anciens de pouvoir aller s'étalonner en DHR la saison prochaine. Le célèbre adage "Un club qui fait jouer Nico Vogt en deux est un club de CFA" est en train de devenir réalité !

 Cette belle bande de copains regagnait donc les vestiaires sur une dernière victoire limpide qui donnait le sourire à tout le monde.

 Et c'est dans une allégresse et une légèreté retrouvée que le CSAP concluait sa très belle saison en Promotion d'Excellence. Quoi de mieux qu'une victoire avec la manière pour rendre un dernier hommage à leur coach... le vrai... Jacques Boujon qui va arrêter d'entraîner la réserve après trois saisons de dévouement aux joueurs et au club qui auront définitivement fait grandir ce groupe... des bases solides sont là pour l'avenir, espérons de pouvoir continuer dans cette direction et emprunter le même chemin que l'équipe fanion, LE CHEMIN DE LA MONTÉE !!!

À défaut nous saurons emprunter le chemin du Must où de chez Totor autour de quelques magnums de Champagnes.  Avis aux amateurs !

 On se donne rendez-vous la saison prochaine pour de nouvelles aventures.

 Nicolas Vogt

 

Commentaires

HORAIRES D'ENTRAINEMENTS

U7 : Mercredi de 14h30 à 15h45 à Amphion

U9 : Mercredi de 16h00 à 17h30 à Amphion

U11 : Lundi et Mercredi de 17h45 à 19h15 à Amphion

U13 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Amphion

U15 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Vongy

U17 : Lundi et jeudi à 19h30 à Saint Disdille

U19 : Lundi et jeudi à 19h00 à Thonon Grangette