Interview Footengo de Kevin Liogier

20 novembre 2015 - 14:11

Retrouvez ci-dessous en intégralité l'interview paru sur Footengo 73/74 de Kevin Liogier, capitaine des rouges : 

En tête à tête avec... Kevin LIOGIER (CS Amphion Publier) : "J'aime faire briller les autres..."

L'actuel capitaine du CS Amphion Publier revient sur sa formation de qualité et nous évoque ses ambitions avec son club. Rencontre...


Kevin Liogier est aujourd'hui le capitaine du CS Amphion Publier en PHR

Kevin Liogier est aujourd'hui le capitaine du CS Amphion Publier en PHR   

Kevin Liogier, pouvez-vous revenir sur votre parcours de footballeur ?
- J’ai passé l’ensemble de ma formation à l’AS Saint-Etienne, passant également par l'INF Vichy. À l’âge de 15 ans je signe un contrat aspirant puis poursuis sur un contrat de stagiaire. Hélas, à la fin de ce dernier, je ne suis pas arrivé à signer de contrat pro. Cela est dû sans doute à un manque de sérieux. Je commençais à côtoyer beaucoup de joueurs professionnels et m’y croyais un peu trop. J’ai voulu aller trop vite et la chute a été instantanée. J’ai donc fait le choix de signer un contrat de stagiaire avec Croix de Savoie (l’ETG maintenant). J’y ai effectué deux saisons en CFA mais lors de la dernière, je fus victime d’une sérieuse blessure (rupture des ligaments croisés) à quelques mois de la fin de saison. Pascal Dupraz décide alors de ne pas renouveler mon contrat car le club avait des objectifs à atteindre rapidement. Il voulait des joueurs aptes ne manquant pas de rythme, pour obtenir les résultats escomptés. J’ai donc joué en équipe réserve quelques saisons, le temps de me reconvertir au niveau professionnel. Je ne voulais pas quitter la région. J’ai donc trouvé un travail en Suisse et me suis engagé avec le CS Amphion Publier. Cela fait désormais trois années que j’y évolue.

 Quel type de joueur êtes-vous ?
Évoluant au poste de milieu offensif, je suis plutôt quelqu’un d’altruiste. Souvent aligné en tant que numéro 10, j’aime faire briller les autres. Mes points forts sont la vision du jeu ainsi que la frappe de balle. Aujourd’hui je cherche vraiment à faire briller les jeunes pour les encourager à progresser.

 Quel est votre plus beau souvenir en tant que joueur ?
- C’était un 8ème de finale de coupe Gambardella avec les 18 ans nationaux de l’ASSE. Âgé de 17 ans, j’avais la chance d’être dans le groupe composé principalement de joueurs de la génération supérieure. C’était face à Grenoble et j’étais remplaçant. Nous perdions 1-0 avant que j’effectue ma rentrée à l’heure de jeu. Nous réussissons à égaliser dans la foulée. Puis, à cinq minutes du temps règlementaire, nous obtenons un coup-franc bien placé. Jean-Philippe Primard, notre coach, insista pour que je m’en charge. Son intuition fût la bonne puisque j’offris la qualification à mon équipe en le transformant. Je garde également de bons souvenirs lorsque Elie Baup m’appelait pour effectuer les entrainements avec le groupe seniors évoluant en Ligue 2.  

MONTER EN DHR AVEC LE CS AMPHION PUBLIER  

Kevin au temps du centre de formation, à l'AS Saint-Etienne

Kevin au temps du centre de formation, à l'AS Saint-Etienne  

 Et le plus mauvais ?
- Mes différentes blessures au genou. J’ai dû être opéré à trois reprises. La dernière remonte à l’année dernière. Mais celle des ligaments croisés avec Croix de Savoie m’a vraiment marqué et touché.

 Avez-vous côtoyé de grands joueurs ?
- Ayant fait toute ma formation à l’ASSE, j’ai eu la chance d’évoluer avec Perrin, Gomis, Dabo ou encore Jessy Moulin, actuelle doublure de Ruffier. Né en 1986, la génération 85 a vu beaucoup de joueurs percer. À l’ETG, je m’entrainais régulièrement avec Casoni et Barbosa.

 Il y a-t-il un entraineur qui vous a marqué ?
- Pascal Dupraz sans hésiter. C’est quelqu’un de vraiment spécial. Il tenait un discours qui ne passait pas vraiment avec moi. Tout le monde ne pouvait pas supporter son tempérament. Il était capable de vous déstabiliser à tout moment. C’est néanmoins un grand entraineur car il arrivait à vous développer des qualités que vous ne pensiez jamais avoir. Pour moi, c’était l’esprit d’équipe, car j’étais quelqu’un qui pensait trop à sa petite personne.

 Quels sont vos objectifs cette année avec le CS Amphion Publier? (PHR)
- Nous aimerions bien monter en DHR. Une division que nous avons connu il y a 2 ans où ça ne s’était pas très bien passé. Mais aujourd’hui, nous disposons d'un bon groupe avec une bonne ambiance. Nous sommes très bien menés par Jean-Noël Granjux qui arrive à nous canaliser, ce qui manquait avant. C’est aussi l’occasion de représenter le département au niveau régional car il y a très peu de club qui le représente sur le secteur.

 Il y a-t-il un joueur qui vous inspire actuellement ?
- Je suis un grand fan de Messi, mais je ne peux pas dire que je m’en inspire. Très peu y arrivent, c’est tellement compliqué ! (Rires)   

LE FOOTBALL COMME ÉCHAPPATOIRE  

Pour Kevin, le football aujourd'hui est avant tout une échappatoire

Pour Kevin, le football aujourd'hui est avant tout une échappatoire

 Que représente le football pour vous ?
- C’est une échappatoire car mon travail et ma vie de famille sont très prenants. Je recherche la cohésion d’équipe ainsi que les bons moments à passer avec mes potes. Pour moi, le football sert à me procurer du plaisir avant tout.

 Un pronostique pour l’Euro 2016 qui approche à grands pas ?
- Je pense que la France fera partie du dernier carré. Aujourd’hui les petites équipes arrivent à créer de plus en plus de surprises. Beaucoup de petites nations regroupent de bons joueurs. Cependant je pense que le dernier carré sera composé d’équipes comme l’Italie, l’Espagne, l’Allemagne et la France. Pays hôte, je pense qu’elle sera vraiment dure à aller chercher.

 En dehors du football, quelles sont vos occupations ?
- Je suis directeur d’un restaurant et gère près de 60 personnes, cela me prend beaucoup de temps. Celui qu’il me reste, je le consacre à mon épouse et à notre enfant. D’ailleurs, nous en attendons le deuxième pour le mois de mars 


Quels sont vos objectifs futurs au niveau du football ?
- J’approche de la trentaine et n’arrive pas à me projeter sur le long terme. Malgré le BE en poche, je ne pense pas entrainer car je crains ne pas avoir la patience pour. Je compte vraiment prendre du plaisir sur le terrain et profiter à fond de mes trois, quatre prochaines années pour ne rien regretter plus tard.

Propos recueillis par Emilien Beuque  

Kévin Liogier digest
Né le 12 juin 1986
Profession : Directeur d’un restaurant à Genève
Poste : Milieu offensif
Différents clubs : AS Saint-Etienne, Croix de Savoie puis Evian TG, CS Amphion Publier  

Commentaires

HORAIRES D'ENTRAINEMENTS

U7 : Mercredi de 14h30 à 15h45 à Amphion

U9 : Mercredi de 16h00 à 17h30 à Amphion

U11 : Lundi et Mercredi de 17h45 à 19h15 à Amphion

U13 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Amphion

U15 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Vongy

U17 : Lundi et jeudi à 19h30 à Saint Disdille

U19 : Lundi et jeudi à 19h00 à Thonon Grangette