PHR : Toute simplement scandaleux !

16 novembre 2014 - 19:51

Certes il est facile de critiquer et les supporters et les joueurs sont souvent dans l’excès et pas toujours impartiaux par rapport aux décisions du corps arbitral  mais ce dimanche lors de la rencontre opposant le CSAP à l’US Mont Blanc, l’arbitre a été l’unique responsable de la tournure des évènements et avec des décisions scandaleuses prises par l’homme en noir, le football n’en sort pas grandi. Fautes non sifflées, cartons jaunes, expulsions, pénalty imaginaire, plus de dix minutes de temps additionnel non justifié, la partie semblait bien mal engagée pour avoir une issue favorable pour le CSAP. Finalement, les deux équipes se sont quittées sur un score de parité 1-1.

Au stade L. Levray à Amphion,  CSAP – US Mont Blanc  1-1 (mi-temps 0-0) 
Pelouse naturelle,
Arbitre : El Arkoubi Farid
Buts : Esteves  (52e) pour le CSAP
 
Avertissements : Biglione (37e), Paccot (60e), Escoffier (87e) pour le CSAP, Dorisse (62e) pour l’US Mont Blanc
Explusion : Esteves (90e), Dobbels (91e) pour le CSAP, Altinel (90e) pour l’US Mont Blanc
 
CSAP : Mailhos, Esteves, Paccot (Cap), Morel, Tavares, Hays, Biglione, Boucly, Monteiro,  , Dobbels, Ozcan, Escoffier, Freire
Entraineur : Jean-Noel Granjux
 
US Mont Blanc : Bianchin, Tarim I., Dieu, Guler, Tarim G., Dru, Abdallah, Khiari, Altinel, Perroud, Brison, Dorisse, Michel, Harek
Entraineur : Bervas Marc

 

Les hommes de jean-Noel Granjux étaient prévenus et savaient  la victoire impérative pour s’éloigner de la  zone rouge.  Les premières minutes montraient qu’ils avaient raison d’y croire car à la 10ème mn, Dobbels interceptait le ballon et s’en allait seul en direction du but. Malheureusement, sa frappe passait nettement au-dessus de la transversale. Les locaux montraient beaucoup de cœur et parvenaient à mettre sous pression la formation  de Mont-Blanc mais n’arrivaient pas à faire sauter le verrou de la défense visiteuse. A la 27ème mn,  Ozcan bien inspiré centrait fort devant le but et il manquait une pointure à Biglione pour pousser la balle au fond des filets. Les intentions étaient là mais le tableau d’affichage restait bloqué et l’arbitre sifflait le repos sur un score vierge. Mont Blanc pouvait d’ailleurs s’estimer heureux de ne pas être mené car durant ce premier acte,  hormis leur impact physique, les visiteurs n’avaient rien montré et  Mailhos avait passé 45 minutes tranquilles dans ses buts. Les quelques décisions arbitrales litigieuses de la première période étaient les prémices d’une seconde mi-temps surréaliste.

De retour sur la pelouse, Ozcan sur un coup franc lointain, n’était pas loin de trouver l’ouverture du score mais sa balle rebondissait sur la transversale de Bianchin. Les  partenaires de Paccot  parvenaient finalement à retrouver de l’efficacité en ouvrant le score à la  52ème mn par Esteves qui trompait le gardien après avoir repris victorieusement  de la tête un coup franc botté par Boucly (1-0).  Un avantage qui venait alors récompenser une relative domination des « rouge et blanc ». Si le plus dur était fait, il fallait à présent conserver cet avantage mais l’arbitre allait complètement perdre les pédales et n’en faire qu’à sa tête nuisant  ainsi au bon déroulement de la rencontre qui jusque-là s’était bien passée. L’homme en noir qui manquait de discernement sortait des cartons jaunes injustifiés et disproportionnés alors qu’il  laissait jouer sur des fautes qui auraient mérité sanction. La tension commençait à grandir dans les deux camps et ce qui devait arriver arriva, les « rouge et Blanc » finissaient à 10 puis à 9 après les expulsions d’Esteves et Dobbels. Du côté de l’US Mont Blanc, c’est Altinel qui devait regagner les vestiaires avant la fin du temps réglementaire. Il était temps que la rencontre s’achève tant les débats étaient tendus mais l’arbitre persistait  dans sa malhonnêteté en accordant un pénalty imaginaire à Mont Blanc à la 100ème mn !! Les visiteurs profitaient de l’aubaine et ne se faisaient pas prier pour égaliser (1-1). Le retour aux vestiaires était houleux et finalement le CSAP aura beaucoup perdu dans cette rencontre.  En effet, la formation de Jean-Noel Granjux  qui était déjà un peu juste  au niveau de l’effectif avec de nombreux blessés, se verra donc privée pour les prochaines rencontres de deux titulaires qui devraient écoper de plusieurs matches de suspension. Le CSAP  reste dans les méandres du classement, à une 9ème  place bien loin de ses ambitions.

 

M.B.

Commentaires

Richard Brousoz 17 novembre 2014 13:28

Article decrivant bien l'ambiance du match,esperons que nous n'aurons pas toujours un tel arbitrage !

HORAIRES D'ENTRAINEMENTS

U7 : Mercredi de 14h30 à 15h45 à Amphion

U9 : Mercredi de 16h00 à 17h30 à Amphion

U11 : Lundi et Mercredi de 17h45 à 19h15 à Amphion

U13 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Amphion

U15 : Mardi et Jeudi de 18h00 à 19h30 à Vongy

U17 : Lundi et jeudi à 19h30 à Saint Disdille

U19 : Lundi et jeudi à 19h00 à Thonon Grangette